LA PEUGE en Mai

horizontal La Peuge en mai

LA PEUGE en mai est né du désir de mettre en lien les luttes ouvrières du printemps 1968 et les recherches contemporaines de musiciens improvisateurs-compositeurs.

De cette intuition a surgi l’envie de recueillir le témoignage de mon grand-père, ancien ouvrier des usines Peugeot du pays de Montbéliard, sur les souvenirs de ses conditions de travail et des luttes ouvrières de mai 68.

J’ai ensuite repris ce dispositif d’entretiens avec d’autres anciens ouvriers, militants ou responsables syndicaux, multipliant les rencontres et les échanges autour du printemps 68 et du centre Peugeot du pays de Montbéliard, et réunissant ainsi un matériau sonore qui formera le centre – à la fois documentaire et poétique – du travail musical.

Faire dialoguer des témoignages et musique improvisée permettra de faire émerger une matière sonore originale. Il s’agit donc de questionner les frontières entre l’écoute des sons et des mots, entre musique – écrite et improvisée – et documentaire radiophonique. Une aventure contemporaine reposant sur un travail de mémoire, pour réfléchir, partager et rêver avec le public.

Geoffroy Gesser, juin 2018

Geoffroy Gesser, conception, saxophone ténor

Simon Henocq, électronique

Prune Bécheau, violon

Aymeric Avice, trompette

Joel Grip, contrebasse

Francesco Pastacaldi, batterie

Cécile Laffon, montage des entretiens