Bribes 4 – The Sky Is Crying

BRIBES_1

Le quatuor Bribes 4 revient avec un projet qui plonge aux origines du blues, avec Ma Rainey et Bessie Smith, mais aussi des enregistrements de Billie Holiday, pour créer des improvisations, compositions et arrangements contemporains. Des histoires de luttes, au féminin.

Création prévue au printemps 2022

Tout commence à la lecture de Blues et féminisme noir, d’Angela Davis. Geoffroy Gesser propose alors à Bribes 4, quartet de free jazz rock, de s’inspirer de blueswomen des années 20, Ma Rainey et Bessie Smith, et d’enregistrements de Billie Holiday des années 40, pour créer des compositions, arrangements et improvisations contemporaines. Des sources aux paroles émancipatrices et poétiques, et aux musiques à la fois mélancoliques et puissantes. Ma Rainey et Bessie Smith font partie des toutes premières archives sonores du blues, qui précèdent les enregistrements de bluesmen, survenant sur le marché du disque après les années 1930. Leurs textes portent des revendications féministes, un combat mêlant égalité des « races » et des sexes, désir d’autonomie et de liberté sexuelle. Billie Holiday hérite largement de cette conscience, même si, à l’exception notable de Strange Fruit, elle enregiste essentiellement des chansons populaires de jazz moderne, aux textes souvent moins engagés
Il s’agira donc de sélectionner les archives sonores, pour reconstituer un fonds constituant notre mémoire orale, complétée par les textes de Ma Rainey et Bessie Smith relevés par Angela Davis. Ce socle patrimonial formera la base de compositions, arrangements et improvisations aux influences nettement contemporaines (rock, noise, free jazz…). En oscillant entre sons acoustiques et électriques, la réinterprétation intègrera des bribes de compositions originales et revisitera la prosodie des textes, en conservant l’anglo-américain largement argotique mais en intégrant aussi des traductions ponctuelles en français ou en suédois (les langues maternelles du quartet). Les timbres des voix originales, puissantes et travaillant sans micro, pourront parfois passer par le saxophone ou le cri.
Redécouvrir et faire découvrir, dans une esthétique d’aujourd’hui, une musique dont l’engagement poétique et politique reste marqué par l’histoire.
Geoffroy Gesser, avril 2020

Geoffroy Gesser, saxophone ténor

Romain Clerc-Renaud, claviers

Linda Olàh, voix

Yann Joussein, batterie